vendredi 4 octobre 2013

Cédric Villans: "Clichés"

Vidéo très amusante qui insiste d'une façon humoristique sur la vision qu'on a des Français dans les autres pays: du célèbre béret et  le tee-shirt à rayures aux blagues sur leurs sentiments chauvins.

Fais un commentaire (250 mots environ) sur le court-métrage, suivant cette structure:


  1. Introduction.
  2. Arguments favorables / défavorables.
  3. Avis personnel sur le thème.
  4. Conclusion.
N'oublie pas d'utiliser des connecteurs textuels pour souligner les différentes parties de ton analyse.


L'imparfait


FORMATION 

L’imparfait est un temps qui exprime le passé. C’est un temps qui 
exprime une durée indéfinie et qui nous sert à expliquer le décor de 
l’action, la répétition dans le passé, etc. 

Pour la plupart des verbes, le radical de l’imparfait est la première personne du 
pluriel (nous) du présent de l’indicatif. 
Les terminaisons sont : 
Je -ais 
Tu -ais 
Il/Elle/On -ait 
Nous -ions 
Vous -iez 
Ils/Elles -aient 

Verbe Présent Imparfait 
Aimer Nous aimons J’aimais 
Choisir Nous choisissons Tu choisissais 
Partir Nous partons Il partait 
Pouvoir Nous pouvons Nous pouvions 
Faire Nous faisons Vous faisiez 
Venir Nous venons Ils venaient 

Attention ! Il y a une seule exception, le verbe être 

Etre 
J’étais 
Tu étais 
Il, elle, on était 
Nous étions 
Vous étiez 
Ils, elles étaient  

MODIFICATIONS DE L’ORTOGRAPHE 

Attention ! Il faut faire attention à l’ortographe de certains verbes : 
1. Les verbes en –ger 
Manger Nous mangeons Nous mangions 
Vous mangiez 
2. Les verbes en -cer 
Placer Nous plaçons Nous placions 
Vous placiez 
3. Les verbes en –yer 
Payer Nous payons Nous payions 
Vous payiez 
4. Les verbes en –ier 
Étudier Nous étudions Nous étudiions 
Vous étudiiez 

EMPLOI 

  • Pour décrire des actions habituelles du passé. 


Quand j’étais petit, je jouais avec mes sœurs. 
Mon père nous amenait à la plage pendant l’été. 

  • Pour décrire le décor d’une action, faire des commentaires, des 

explications, etc. 

Il était trois heures, il n’y avait personne dans la rue, la pluie 
tombait et je marchais en silence. 
Autrefois à Paris, il y avait plein de commerçants dans la rue. 

  • Pour exprimer l’hypothèse avec la conjonction si. 


Si j’étais riche, je voyagerais à l’étranger. 
Elle parle comme si elle avait de l’expérience. 

  • Pour exprimer une demande atténuée (formule de politesse) 


Je voulais vous demander une chose. 
Je vous téléphonais pour l’appartement en location. 

(Source: juantortiz.wikispaces)


Formes composées: Verbes pouvant être construits avec l'auxiliaire "Être" ou "Avoir"

7 verbes : (re)monter, (re)descendre, (r)entrer, (re)sortir, retourner, (re)passer, demeurer : 


MONTERintransitif : pas de complément
transitif direct : suivi d'un COD
Je suis monté(e) sur la tour Eiffel.
J'ai monté les valises au grenier.
DESCENDREintransitif
transitif direct
Je suis descendu(e) à la cave.
J'ai descendu les escaliers à toute vitesse.
ENTRERintranstif
transitif direct
Je suis entré(e) dans la maison.
J'ai entré un mot-clé dans le moteur de recherche.
RENTRERintransitif
transitif direct
Je suis rentré(e) chez moi.
J'ai rentré la voiture dans le garage.
SORTIRintransitif
transitif direct
Je suis sorti(e).
J'ai sorti les poubelles.
RETOURNERintransitif
transitif direct
Je suis retourné(e) sur les lieux de mon enfance.
J'ai retourné la crêpe dans la poêle.
PASSERintransitif
transitif direct
Je suis passé(e) vers 16h00.
J'ai passé du temps avec eux.
REPASSERintransitif
transitif direct
Je suis repassé(e) mille fois à cet endroit pour le revoir.
J'ai repassé cette chemise avec un fer trop chaud.
DEMEURERintransitif ( = rester )
intransitif ( = habiter )
Je suis demeuré(e) là sans bouger pendant un moment.
J'ai demeuré 10 ans dans cette maison.





EXERCICE