mercredi 27 novembre 2013

samedi 23 novembre 2013

"Ne" explétif

On appelle ne explétif l'adverbe ne que l'on utilise sans que sa présence soit obligatoire. Ce ne explétif n'a pas de sens négatif ; il est à distinguer de la négation ne… pas.Je l'ai prévenu avant qu'il ne soit trop tard ou avant qu'il soit trop tard.Ne apparaît dans des subordonnées qui dépendent d'une principale avec un certain type de verbes ou de locutions verbales ou qui sont introduites par certaines locutions.

Dans des subordonnées de comparaison

Dans les propositions subordonnées de comparaison, on emploie ne seulement si on exprime une inégalité (différence, supériorité ou infériorité).Les manifestants étaient plus nombreux qu'on ne l'a prétendu.C'est beaucoup moins difficile que je ne l'avais imaginé.Ainsi, on peut employer ne quand la principale contient un terme tel que :
autre
autrement
davantage
meilleur
mieux
moindre
moins
pire
pis
plus
plutôt
Lorsque la comparaison est de l'ordre de l'égalité (aussi, autant…), on ne peut pas employer ne sauf si la principale est négative (on se retrouve en fait dans le cas de l'inégalité).Les dégâts sont aussi importants que s'il s'était agi d'un cyclone (et non que s'il ne s'était agi… : la principale n'exprime pas une inégalité).Les dégâts ne sont pas aussi importants qu'on l'avait imaginé (ou qu'on ne l'avait imaginé : la principale contient une négation).

Dans les subordonnées introduites par avant que, à moins que, sans que

  • Les subordonnées introduites par avant que et à moins que contiennent souvent le ne explétif, que la principale soit négative ou non.Agissons avant qu'il ne soit trop tard.Nous n'interviendrons pas dans cette affaire à moins qu'on ne nous le demande.
  • Les subordonnées introduites par sans que peuvent contenir ne seulement si la principale est négative.Il n'a pas voulu tout changer sans qu'on ne lui ait expliqué les raisons de ces choix.Il a tout changé sans qu'on lui ait expliqué les raisons de ces choix (et non sans qu'on ne lui ait expliqué).

Dans les subordonnées dépendant d'un verbe ou une locution exprimant la crainte

Quand la subordonnée dépend d'une principale contenant un verbe ou une locution exprimant la crainte et que cette principale n'est pas négative, on emploie souvent le ne explétif.Je crains qu'il ne soit trop tard.Il nous a rappelé le rendez-vous de peur que nous ne l'ayons oublié.On emploie ne dans des subordonnées dépendant de :
appréhender
avoir peur
craindre
redouter
trembler
de crainte que
de peur que, etc.
Si la principale est négative, on n'emploie pas ne.Ne craignez-vous pas que le pouvoir d'achat diminue ? (et non que le pouvoir ne d'achat diminue).
SOURCE: http://grammaire.reverso.net/

lundi 11 novembre 2013

CULTURE - Les films en VO : Le futur du cinéma en Espagne ?

Le 16 octobre dernier, le Congreso de los Diputados (l´Assemblée Nationale espagnole) a demandé au ouvernement de promouvoir la version originale des films pour améliorer, fondamentalement, l´apprentissage des langues. Dans un contexte de crise de la culture en Espagne, notamment du cinéma, avec la disparition de salles et avec une baisse de spectateurs notable, cette proposition de la Commission ouvre de nouveaux espoirs pour renforcer la qualité des films et la survivance de beaucoup de cinémas.



 CINEMA, films en version originale,cinéma en Espagne, Madrid, culture, loi, Carmen PINEDA,lepetitjournal.com, EspagneCette mesure a déjà été mise en place dans d´autres pays de l´Union Européenne avec de très bons résultats. C´est à Lisbonne, en 2000, que le Conseil de l´Europe a établi des objectifs pour l´ensemble des pays européens dans le but de développer la version originale. La proposition espagnole apparaît à un moment crucial, après une étude sociologique profondément décevante, qui affirme qu´en Espagne, seulement 51% des adultes connaissent au moins une langue étrangère (la moyenne sur le continent européen est de 66%). L´Espagne se situe vers le bas du ranking, après la Hongrie et la Bulgarie.

Cette triste réalité a provoqué une réaction de la classe politique qui essaie de développer "l´alphabétisation médiatique et digitale des œuvres cinématographiques et audiovisuelles", c´est-à-dire de créer une pensée critique de la part des spectateurs pour qu´ils apprennent à mieux valoriser les films. Ces nouvelles mesures permettraient de voir les long-métrages dans leur langue originale, ce qui favorise clairement la diversité culturelle, en respectant l´œuvre dans son essence. Une partie fondamentale de cette proposition consiste à promouvoir le cinéma comme un outil culturel et éducatif. Il est évident qu´en écoutant les films en version originale, les nouvelles générations d´Espagnols peuvent améliorer leurs capacités linguistiques et peut-être, d´ici quelque temps, faire augmenter ce terrible 51%.

La réalité de la version originale
Mais la situation décrite, qui serait l´idéal et franchement souhaitable, ne correspond pas exactement avec la réalité. Malheureusement, les films qui sortent, actuellement, dans les salles ne sont pas dans leur majorité en version originale. Les grandes maisons de distribution qui présentent des films commerciaux fuient la version originale car elles savent que beaucoup de spectateurs n´ont pas la culture nécessaire pour apprécier les films dans leur langue d´origine et avec des sous-titres. C´est pour cela qu´il faut éduquer les gens, dès leur plus jeune âge, pour qu´ils comprennent que la seule façon de voir un film correctement, respectant son essence et sa qualité, est précisément en version originale.

La plupart des salles de cinéma projettent des films doublés. En Espagne, seulement huit villes possèdent des cinémas en version originale : Madrid, Barcelone, Bilbao, Valence, Tenerife, Palma de Majorque, Saragosse et depuis octobre dernier, Logroño, la capitale de la région vinicole de la Rioja, qui vient d´inaugurer les Salles 7 infantes, en version originale. Une très bonne nouvelle dans un panorama plus pessimiste qu´autre chose avec les fermetures récentes de cinémas de ce style comme les Renoir Cuatro Caminos de Madrid

Madrid phare de la version originale en Espagne
C´est  précisément dans la capitale de l´Espagne que l´on trouve, malgré la crise, la plupart des salles de ce genre. Actuellement, Madrid possède huit salles de cinéma spécialisées intégralement dans la version originale : Golem, Verdi, Princesa, Renoir Plaza de España, Renoir Retiro, Yelmo Cines Ideal, Pequeño Cine Estudio et Sala Berlanga. Sans oublier d´autres cinémas qui projettent ponctuellement des films en V.O, comme par exemple les Cinémas Dreams Palacio de Hielo avec son cycle "Maintenant, on parle français le mercredi" ou l´Artistic Metropol. Il existe aussi à Madrid des endroits où on peut voir du cinéma en V.O. qui ne sont pas des salles commerciales mais des centres de diffusion culturelle comme l´Institut français de Madrid, la Casa Arabe, le Circulo de Bellas Artes, la Filmoteca Española ou la Cineteca du Matadero, pour citer les plus importants.

La plupart des salles en version originale sont au centre de la ville. La zone de la rue Princesa, à côté de la Plaza de España, appelée la place de los Cubos, concentre la majorité des cinémas qui présentent les films sous-titrés, comme les Renoir, les Princesa et les Golem. Ces derniers, appelés originairement Alphaville (une de ses fondatrices était française), furent les premiers cinémas en version originale de Madrid. Inaugurés en novembre 1977, ils furent pionniers aussi en créant les feuilles informatives des films pour les spectateurs, le jour du spectateur et les séances "golfas" ("canailles") en nocturne.

Quelques raisons incontournables pour aller au cinéma en version originale
Aller voir des films en version originale signifie aimer la culture et le cinéma. Il ne suffit pas "d´avaler" des histoires en images. Encore faut-il écouter les voix authentiques des acteurs, qui sont presque toujours meilleures que le doublage. Cela signifie respecter leur travail ainsi que celui du réalisateur. Le son original sert à mieux discerner ce qui est bon ou mauvais dans une oeuvre cinématographique. Il  sert aussi, comme le veut la proposition du Congreso, à promouvoir les langues. Sans oublier l´importance que les long-métrages en version originale ont pour les étrangers, les expatriés qui veulent entendre leurs films dans leur propre langue. Le cinéma en version originale est une richesse qui nous ouvre à d´autres cinématographies, à d´autres formats (les salles en version originale ne projettent pas seulement des films de fiction classiques mais des court-métrages, des documentaires…). Dans ces cinémas, on y voit des films moins commerciaux qui nous font connaître d´autres artistes et découvrir des manifestations culturelles plus variées et enrichissantes.

Si la proposition du développement de la version originale va de l´avant, beaucoup de ces cinémas pourront certainement être sauvés. Les "petits " films qui sont souvent de plus grandes oeuvres  que les produits commerciaux trouveront  ainsi un débouché  et de plus dans leur langue d´origine. Pourquoi changer ce qui était bien à l´origine ?
Où voir des films actuellement à Madrid en version française :

GOLEM: c/ Martín de los Heros, 14
« El viaje de Bettie » avec Catherine Deneuve.

PRINCESA: c/ Princesa, 5
« L´écume des jours » (La espuma de los días) avec Audrey Tautou
« La vie d´Adèle » d´Abdel Kechiche.

RENOIR PLAZA DE ESPAÑA: c/ Martín de los Heros, 12
« El postre de la alegría » (« Paulette ») avec  Bernardette Laffont.

RENOIR RETIRO: c/ Narváez, 42
« La vie d´Adèle »

VERDI : c/ Bravo Murillo, 28
« El postre de la alegría » (« Paulette »)
« La vie d´Adèle »

YELMO CINES IDEAL: c/ Doctor Cortezo, 6
« La vie d´Adèle »

DREAMS PALACIO DE HIELO: c/ Silvano, 77
« Au cul du loup » (« Una casa en Córcega ») de Pierre Duculot  (mercredi 13 novembre)

INSTITUT FRANÇAIS DE MADRID : c/ Marqués de la Ensenada, 10
« LoveMEATender » de Manu Coeman (mardi 19 novembre)
Carmen PINEDA (www.lepetitjournal.com - Espagne) Vendredi 8 novembre  2013

mercredi 6 novembre 2013

"Au bord de l'eau": littérature et musique



Au bord de l'eau
S'asseoir tous deux au bord du flot qui passe,
Le voir passer,
Tous deux s'il glisse un nuage en l'espace,
Le voir glisser,
À l'horizon s'il fume un toit de chaume
Le voir fumer,
Aux alentours si quelque fleur embaume
S'en embaumer,
Entendre au pied du saule où l'eau murmure
L'eau murmurer,
Ne pas sentir tant que ce rêve dure
Le temps durer.
Mais n'apportant de passion profonde
Qu'à s'adorer,
Sans nul souci des querelles du monde
Les ignorer;
Et seuls tous deux devant tout ce qui lasse
Sans se lasser,
Sentir l'amour devant tout ce qui passe
Ne point passer!


René-François Sully-Prudhomme, 1839-1907


Fiche de travail "La Promesse"

Lisez attentivement les questions et rédigez votre travail personnel sur le film. À rendre vendredi 15 novembre.

Curriculum vitae Europass

Clique sur le lien pour avoir accès à la page EUROPASS, où, en plus de pouvoir créer ton Passeport Européen des Langues, tu pourras rédiger ton curriculum officiel dans plusieurs langues.
Suis les indications qu'on a expliquées en classe et complète ton CV Europass.